Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le congrès UMP de novembre, une  belle fumisterie

La Nabote est perplexe de voir comment tous les Sarkozystes se ruent comme d’un seul homme pour se réinscrire à l’UMP avant le 30 juin afin de faire tomber les traîtres au Congrès de novembre et placer à la tête du parti, Nicolas SARKOZY.

Bien des points interpellent la Nabote qui n'ont point arrêté les adhérents sarkozystes:

  • Ces rencontres discrètes entre FILLON et Valls, Juppé et Bayrou à un moment où l’autorité de François Hollande est de plus en plus contestée par les siens, où le retour en politique de Nicolas SARKOZY est annoncé. De parler pour l’UMP d’une approche avec le Centre. Bayrou étant un ami sûr et fidèle, ils peuvent être assurés d’une aide efficace. Ils sont aussi doués pour se trouver des alliés que pour s’opposer efficacement à François Hollande !!
  • L’affaire Bigmalion où Juppé et FILLON et tous leurs affidés dont Lionel Tardy en tête(le bien-aimé de la Nabote) se sont empressés d’en mettre les causes sur la campagne électorale de Nicolas SARKOZY, le mêlant ainsi à l’affaire, alors que Bygmalion intervient l’été 2012, la campagne présidentielle est terminée, qu’à cela ne tienne. Ils appliquent les méthodes de François Hollande, mais suivre François Hollande c’est se préparer à perdre paraît-il. Cette affaire tombant tellement bien à propos alors que Nicolas SARKOZY annonce son retour. Ils espéraient que l’affaire mettrait un coup d’arrêt à l’engouement des adhérents. Il n’en est rien, par contre FILLON a perdu la moitié de ses soutiens !!.
  • Se servant de l’affaire Bigmalion, Juppé et FILLON se sont empressés de faire main basse sur la direction de l’UMP, juste avant l’annonce du retour en politique de Nicolas SARKOZY qu’ils savent plébiscité par la majorité des adhérents. Ce sont eux qui fixent la règle du jeu et ne donnent guère de place aux Sarkozystes, ils tirent même à boulets rouges et expriment leur mépris contre tous ceux qui affichent le moindre soutien à Nicolas SARKOZY. Cela laisse augurer ce qui va se passer après le 30 juin, une fois le renouvellement des adhésion terminé.
  • Les discours tenus entre autres par des pointures du Fillonisme : Xavier Bertrand, Bernard Debré qui excluent totalement un retour de Nicolas SARKOZY à l’UMP ; l’un parlant de branche morte, l’autre d’impossibilité ceci laisse supposer qu’une obstruction sera faite. Les adhérents pro SARKOZY disent "nous avons notre mot à dire". Eh, vous pensez réellement que ces messieurs vont prendre en compte votre avis alors que vous affirmez haut et fort que vous entendez bien les renvoyer d’où ils viennent ? S’ils ont pris la direction du parti c’est bien pour se donner les moyens de contrer votre avis pas pour prendre la raclée que vous leur promettez.
  • Nicolas SARKOZY est fort conscient de tout cela puisque :

« Son retour doit emprunter une autre voie. Et cette voie, c'est celle de la France, pas celle de l'UMP. De ce point de vue, le congrès avancé ne change pas sa stratégie. Il accélère juste le tempo. » Dans le Figaro.

La Nabote, à la lecture de cet article n’a pas le sentiment qu’il brigue la tête de l’UMP ni d’un éventuel parti qui le soutiendrait, ceci il le réserve pour un autre, lequel ??

François FILLON et Alain Juppé peuvent envoyer tous les courriers qu’ils veulent à la Nabote, celle-ci n’a pas l’intention de tomber dans le panneau qu’ils tendent aux adhérents Sarkozystes qui ne souhaitent qu’une chose leur mettre une bonne raclée à ce fameux congrès dont à coup sûr les Sarkozystes ne participeront pas. Comme dit une twitteuse qui se reconnaîtra si elle lit mon article : "l’adhésion financière des Sarkozystes servira à engraisser leurs adversaires ", c’est en effet, la seule chose qu’ils peuvent obtenir des Sarkozystes et ont œuvrer pour cela, ils en auront bien besoin pour survivre. À cela la Nabote leur dit « N’y comptez pas »

Si Nicolas SARKOZY fondent un nouveau parti, l’UMP se retrouvera avec les 36% d’adhérents qui ne soutiennent pas Nicolas SARKOZY, mais il auront l’argent nécessaire pour survivre avant la création de ce grand parti de centre droit dont rêve tout haut Juppé et pour eux le principal,c'est l'argent qui fait tant défaut.

On pourra peut-être reprocher à Nicolas SARKOZY de ne pas avoir été suffisamment clair, mais peut-être aussi est-ce dans le but de bien laisser ses pseudos amis d’hier s’engluer dans l’ignominie et la bassesse, seuls points où pour l’instant ils semblent tous très performants.

La Nabote