Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre aux politiques de tous bords

Messieurs –dames, les politiques de tous bords et aux LR en particulier

Voilà longtemps que la Nabote n’a rien écrit. À quoi bon ? Les Français semblent en léthargie, nos politiques sont pris dans leur spirale carriériste et ne voient rien venir.

Les élections régionales ont eu lieu. Les Républicains ont obtenu sept régions, le PS cinq. Le FN qui était parti tambour battant n’a eu au final aucune région. Ces élections doivent cependant nous interpeller, simplement elles dérangent les bienpensants et les carriéristes qui se voient évincés et qui ne veulent rien lâcher.

La Nabote est choquée et elle n’est pas la seule par la réaction de certains politiques qui ne semblent absolument pas avoir pris la mesure de ce qui se passe dans notre pays et dans le monde et entendent bien pouvoir continuer leur train-train confortable comme si de rien n’était.

Pendant 70ans la France a vécu dans la paix et le confort. La gestion du pays et sa politique se sont endormies. Il n’était pas nécessaire d’avoir du talent pour entrer en politique, il suffisait de bonnes recommandations ou être issu d’une école renommée. Être issu d’une école renommée ou avoir une bonne recommandation en période de crise et de souffrance, ne sont, on le constate tous les jours, pas un label de qualité. Il faut aussi avoir un certain talent, et percevoir très vite ce qui est attendu par le peuple. Ils ne sont hélas pas pléthore ceux qui ont ce don de réactivité et le peu qui l’ont, agacent passablement les médiocres de seconde classe, largement dépassés.

Pourtant, il faudra bien qu’ils intègrent ces politiques médiocres de seconde classe : soit ils écoutent le message du peuple et se bougent dans le sens souhaité par celui-ci soit c’est leur mort politique. En effet, ce ne sont pas eux qui imposent leurs choix pour le pays, ils proposent et le peuple décide. Ce week-end le peuple a envoyé un message fort que nos politiques médiocres et de bas étage seraient bien inspirés d’entendre.

Si au premier tour le FN a fait le plein, on se doit de s’interroger. Les raisons de ce choix ce sont l’immigration et l’insécurité. Le PS répond à ces électeurs en les traitants de racistes et fascistes, et a bien l’intention de poursuivre sur sa lancée, curieuse réponse pour qui veut garder le pouvoir; au LR, certains, ne sont pas loin de répondre de la même manière ; ils entravent grandement par leurs discours et leur manque de cohésion, l’action souhaitée par les adhérents, c’est inacceptable. Pour qui se prennent-ils ces messieurs-dames ? Le parti ne leur appartient pas, les adhérents ne sont pas des moutons payeurs. Ils n’ont participé que sur la pointe des pieds aux meetings laissant NSarkozy faire le travail, il a fort bien réussi, c’est là, la preuve qu’ils ne sont pas indispensables. Le réalisent-ils? On marche sur la tête. Ce mépris des politiques face à l’électorat est sidérant, ils oublient juste qu’ils sont assis sur un fauteuil éjectable et qu’au final c’est le peuple qui a le dernier mot, pas eux.

Les électeurs qui se tournent en désespoir de cause vers Marine Le Pen c’est tout simplement parce qu’elle tient le discours que ceux-ci souhaitent entendre à propos de l’immigration et de la sécurité, sauf qu’elle n’explique pas vraiment tous les moyens qu’elle mettra en œuvre pour cela. Çà rappelle quelqu’un à la Nabote qui est prof d’histoire.

Le Front Républicain ne répond à rien et Nicolas SAKOZY a eu raison de ne pas céder à ce chantage qui ne résout rien non plus, sinon à se moquer des électeurs n’en déplaise à Nathalie Kosciusko-Morizet et Alain Juppé pour les LR. Quant au PS se moquer de son électorat, il en est coutumier.

Un parti a toutes les chances de réussir à sortir la France de ce guêpier dans lequel le PS l’a engluée, c’est le LR, seulement il faut pour cela que Nicolas SARKOZY se libère de ses boulets qu’il s’est volontairement mis aux pieds au lendemain de son élection comme le disait la Nabote dans son article du 04/12/14 afin d’appliquer ses idées que valident les adhérents et les électeurs, c’est quand même,là, le plus important. Alain Juppé, François Fillon, et autres devront s’y plier et respecter le choix des électeurs ou…disparaître parce que le choix de la majorité des Français n’est pas ce qu’ils préconisent, et la Nabote leur rappelle que ce sont les Français qui décident en dernier ressort, pas eux.

La Nabote.