Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les primaires LR, un joli coup de force de la minorité contre la majorité

Décidément le monde politique donne à la Nabote de la matière en ce moment.

Aujourd’hui, on nous annonce la candidature de Michèle Alliot-Marie, hier, c’était celle de Nicolas Hulot, un hurluberlu breton m’annonçait la sienne en s’abonnant à ma TL sur Twitter. Après moult tergiversations, le PS et François HOLLANDE nous annoncent une primaire PS qui sera sans doute organisée pour permettre à HOLLANDE de se représenter comme il le souhaite fortement. Les socialistes risquent d’être grugés, pas grave, ils aiment cela. Cette élection présidentielle avec cette cohorte de candidats dont les ¾ n’ont pas leur place devient grotesque.

La Nabote va s’attarder sur les primaires LR, celles qui lui tiennent à cœur.

En novembre 2014, les adhérents ont plébiscité le retour de NS à 64%, c’était clair et net. Il a redressé le parti et l’a remis sur les rails.

Aujourd’hui on nous bassine avec des primaires et des candidats qui revendiquent haut et fort le droit de représenter le parti aux élections présidentielles. Mais qu’ont-ils fait ces beaux messieurs-dames depuis 2012 pour le parti ? Absolument rien, sinon afficher des querelles d’égos démesurés et déplacés où l’avenir de la France n’était pas la priorité. Leur opposition à François Hollande était nulle, mais qu’à cela ne tienne. Le seul qui a mouillé la chemise pour le parti depuis son élection est Nicolas SARKOZY. Ces mêmes messieurs-dames se permettaient de boycotter les meetings du patron pendant les différentes élections et menaient déjà leur campagne contre lui, belle démonstration de l’état d’esprit d’union et de volonté de faire gagner le parti: la Nabote n’en a pas la même définition.

La Nabote n’a toujours pas compris l’utilité de ces fameuses primaires. En effet, puisque il y a deux ans Nicolas SARKOZY a été élu avec, la Nabote le répète, 64% des suffrages, ceci est à son sens, sans appel et la moindre des choses quand on se veut démocrate est de le respecter. Nicolas SARKOZY est de facto habilité à représenter le parti à ces élections et les primaires sont inutiles, sauf pour qui conteste le choix de la majorité, bien évidemment.

Pour la Nabote ces primaires n’ont qu’un seul but remettre en question le suffrage de 2014, c’est-à-dire ne pas reconnaître et contester implicitement le choix des adhérents, ce que vient confirmer l’ouverture de cette primaire. Si les candidats déjà déclarés avaient été assurés que Nicolas SARKOZY soit battu ils n’auraient pas eu cette exigence, on peut en être certain, là, ils ont l’espoir de l’amoindrir. Ce n’est ni plus ni moins qu’un coup de force de la minorité contre la majorité profitant de la volonté de Nicolas SARKOZY à vouloir coûte que coûte une union non voulue par les autres protagonistes, pour lui pourrir la vie ; le spectacle offert tous les jours par les candidats déclarés en apportent la preuve. Il aurait mieux valu laisser filer ceux qui le souhaitaient, quoique ce ne fût pas certain, que de plier devant eux pour obtenir ce triste spectacle qui réjouit Hollande.

La Nabote

Tag(s) : #L'actualité au jour le jour