Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 S'il est des records dont on aimerait se passer, celui-ci en fait sans doute partie. La cote de popularité de François Hollande est toujours en berne. Pire, elle n'a jamais été aussi basse puisqu'elle vient de chuter de 6 points en mars par rapport à février, avec 31% de personnes satisfaites, tandis que celle de Jean-Marc Ayrault a cédé un point à 36%, selon un sondage Ifop.

La Nabote a du mal à suivre. La cote de popularité de notre Cher Président a encore chuté de 6 points, jusque-là OK, la Nabote suit et il pointe désormais à31% mais ce n’était pas déjà le chiffre du mois dernier ? Bizarre. Depuis le temps qu’il se trouve dans la zone des 30% et qu’il continue de chuter régulièrement de 4 puis 6 points, le chiffre ne varie pas, comprenne qui pourra. À moins que……… il y ait interdiction d’afficher le véritable score afin d’éviter un soulèvement.

On comprend pourquoi notre Cher Président et son 1er ministre voient d’un bon œil la mise en examen de leur pire ennemi d’autant que celui-ci reprend du poil de la bête, il est là et tellement là et présent si présent même dans son absence qu'il en obsède François. Hollande savait  probablementdepuis quelque temps déjà , que Cahuzac n’était plus défendable, d’ailleurs à la sortie du Conseil des ministres après sa démission, un ministre a dit qu’Ayrault avait été plus chaleureux et humain que le Président. S’il est opportuniste comme ses amis le disent, Cahuzac ne lui apporte plus rien, par conséquent CQFD. Probablement qu’au Salon de l’Agriculture le savait-il déjà, et avait fait en sorte qu’une autre affaire éclate en même temps afin de l’édulcorer car n’est-il pas aussi calculateur et rusé ? D’où sa réponse qui tombait à pic à l’enfant « Tu ne le reverras plus » Car de deux choses l'une soit Hollande était informé de la future mise en examen de Sarkosy soit il est devin.

La qualification « d’abus de faiblesse » est curieuse, comment le juge va-t-il la justifier ? Il est vrai qu’il est encore plus difficile au juge de prouver les dires de la comptable puisqu’il s’agit d’argent liquide et qu’elle n’a pas été témoin de la remise de fonds. Néanmoins sans preuve tangible notre juge a une intime conviction, voire une conviction intime...

Depuis 30 ans, la justice tout comme l’enseignement, s'est politisée à outrance, de cela ne sont sortis que des scandales qui portent le discrédit sur la magistrature, on le voit tous les jours dans les faits divers, que de grands avocats dénoncent depuis des lustres le poids de cette justice toute puissante qui détruit bien souvent sans apporter de solutions. Ces juges ne sont jamais responsables de leurs erreurs, Ce sont des fonctionnaires privilégiés qui ont le droit de mettre en cause n'importe qui pour n'importe quoi sans se soucier des conséquences (voir Outreau et d'autres affaires); Jamais on ne leurs demande réparations même lorsqu'ils ont mis en cause quelqu'un "par erreur" ou lorsqu'ils relâchent quelqu'un pour erreur de procédure ou qu'ils libèrent des prisonniers pour bonne conduite etc.  Cette  caste au dessus des lois, n'accepte pas la moindre critique.

Cet acharnement difficile à cacher pour ceux qui s'y livrent est bien évidemment bénéfique à Nicolas Sarkozy, cette stratégie n'était certainement pas celle à employer si certains voulaient se débarrasser de l'ex président, cela ne fera pas  remonter François dans les sondages. La situation de notre Cher Président à la tête de l’État devient pathétique car il ne sait quoi trouver  pour redorer un temps soit peu son blason.

En attendant soyons assuré d’une chose : tout sera fait pour que Sarkosy ne puisse se représenter en 2017, faisons confiance en la justice... et François à sa bonne étoile.

Tag(s) : #L'actualité au jour le jour