Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le viaduc de Garabit et Marvejols

Aujourd’hui, l’actualité nous laisse un peu de répit, long week-end oblige. Mais il n’est pas nécessaire qu’il y ait actualité politique, pour ce que valent nos politiques.

Alors la Nabote a décidé de vous faire découvrir le viaduc de Garabit. Magnifique œuvre de Gustave Eiffel qui l’a construit et Léon Boyer qui en est l’architecte, ainsi qu’une petite ville médiévale proche, Marvejols

Les étapes de la construction du viaduc de Gabarit.

source : " Il était une fois Garabit " E.Baillon, G.Brun. Ostal del Libre, Aurillac 1992, pages 10-12. (Site de Garabit)

" On construisit d’abord un pont de service en charpente, à 33 m. au-dessus du fond de la vallée. Les deux premières années, on exécuta les maçonneries. A partir du 1er août 1882,débuta l’élévation des piles métalliques.

La première, côté Marvejols, fut montée en 19 jours, la suivante en 46 jours, la troisième en 68 jours, la quatrième en 102 jours et le dernier côté Neussargues, en en 100 jours.

Simultanément étaient assemblés les premiers panneaux des travées du tablier.
L'opération consistait à construire ce tablier en tout ou partie et à le glisser sur des rouleaux ou des galets jusqu’à la rencontre des piles. En 164 jours, le tablier côté Marvejols (282 m.)fut monté par 35 ouvriers, et le tablier côté Neussargues (103 m.) se posa en 60 jours.

A chaque coup de levier on obtenait en moyenne un avancement de 11 cm, soit, à raison de 75 coups de levier à l’heure, une progression de 8,25 m. Les deux tabliers furent ainsi amenés en porte-à-faux, de part et d’autre des deux grandes piles, et le 24 juin 1883, le montage de la grande arche commença.

Dans la Notice sur le Viaduc de Garabit, Gustave Eiffel exposa lui-même, illustrations à l’appui, les étapes de la construction :"on commença les préparatifs pour le levage de l’arche en installant deux échafaudages importants en devant des soubassements des piles (…) La partie supérieure de ces échafaudages fut établie en courbe de manière à former un cintre(…) C’est sur ce cintre que l’on que l’on établit les premières des retombées des arcs ; puis l’extrémité de cette première partie de l’arc, celle qui s’avance vers le vide, fut rattachée à l’aide de 20 câbles en acier au tablier, à l’aplomb de la grande pile, et c’est alors que put commencer le montage de l’arc en porte-à-faux.

Marvejols

Marvejols est une jolie petite ville située à l'ouest de Mende. Ville de 6.000 habitants située dans la Vallée de la Colagne aux portes de l'Aubrac et de la Margeride, à proximité des Gorges du Tarn et des Causses.

Marvejols est un lieu idéal pour rayonner vers les Gorges du Tarn, les Cévennes, les Causses et leurs célèbres Grottes de l'Aven Armand et Dargilan, l'Aubrac et la Margeride . La ville desservie par l'Autoroute A 75 est à 1 heure de Clermont-Ferrand, 2 heures de Montpellier.

Le cœur de la ville est piétonnier, portes de la Ville du XVII siècle, statue de la Bête du Gévaudan et Henri IV, Collégiale Notre Dame de la Carce, Hôtels particuliers. A proximité : Château de la Beaume, Versailles Lozérien XVII' et XVIII' siècle - Parc à Loups du Gévaudan, 4 hectares, où vivent plus de 100 loups en semi liberté - Vallée de l'Enfer - Truc du Midi - Truc de Grèzes et Roc de Peyre.

Le Massif Central est réputé pour être austère. Souvent après une longue route à travers la forêt se découvre un magnifique village souvent médiéval.

La Nabote

Garabit et Marvejols:rues et église
Garabit et Marvejols:rues et église
Garabit et Marvejols:rues et église
Garabit et Marvejols:rues et église
Garabit et Marvejols:rues et église
Garabit et Marvejols:rues et église
Garabit et Marvejols:rues et église
Garabit et Marvejols:rues et église
Garabit et Marvejols:rues et église

Garabit et Marvejols:rues et église

Tag(s) : #Balades sympas