Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le non-lieu de Nicolas Sarkozy

Aujourd'hui, c'est un non-lieu pour Nicolas SARKOZY dans l'affaire Bettencourt. Pouvait-il en être autrement?

Le PS s'était dépêché de récupérer l'affaire Bettencourt pour y mêler Nicolas Sarkozy. Le souci est de taille tout de même, puisque durant la campagne de Sarkozy, celui-ci a eu affaire avec Monsieur puisqu'il était encore en vie et non avec Madame. En plus, l'expertise pour faire remonter la sénilité de Madame pile poil en décembre 2006 semblait bien faite pour arranger.Même si cela était, elle n'était pas complètement gaga en février 2007. A part les supputations du PS relayées par tous les médias, le dossier semble bien vide et ce non-lieu semblait évident. Une mise en examen de Nicolas Sarkozy dans ces conditions aurait été la preuve de la main mise du pouvoir sur la justice.

Cependant, quelle place a joué le pouvoir , c'est à dire François Hollande dans cette affaire? Rappelons-nous le "Sarkozy, tu ne le reverras plus" et ce, seulement deux jours avant la mise en examen par le fameux juge Gentil. Visiblement François Hollande connaissait cette mise en examen à venir et s'en réjouissait. Le tollé que cela a soulevé, a peut-être surpris l'exécutif persuadé que le discrédit contre Nicolas SARKOZY savamment orchestré par les ténors du PS depuis 6 ans et relayé par les médias fonctionnaient toujours aussi bien.Or l'accusation était tellement tirée par les cheveux que les gens n'ont pas marché. L'affaire du mur des Cons ensuite n'a rien arrangé du doute qu'avaient les Français sur l'intégrité de la justice. Peut-être que cette affaire du mur des Cons a donné le coup de grâce à la mise en examen de Nicolas Sarkozy. Persister dans ces conditions était discréditer la justice.

Rien officiellement nous démontre l'implication de François Hollande dans cette affaire, mais sa petite phrase avant la mise en examen laisse planer un doute, qu'avait relevé la Nabote en son temps: Voir son blog:

- Une mise en examen pour en amoindrir une autre 22/3/2013

- Doutes sur la mise en examen de Nicolas Sarkozy 22/3/2013

- Impartialité du juge Gentil de plus en plus mise en doute 30/5/2013

Aujourd'hui ce non-lieu vient confirmer les doutes qu'avait la Nabote sur les accusations elles-mêmes et de l'intégrité du juge Gentil.

Tag(s) : #L'actualité au jour le jour