Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand on demande aux profs de surnoter aux examens

Aujourd’hui à la Une des journaux, un scandale est mis en avant. Dans l’académie Tours-Orléans, les professeurs ont été invités à noter les élèves sur 24 et non sur 20 afin de gonfler les notes dans le but de faire remonter les résultats de l’académie aux examens.

Là, les professeurs se sont rebiffés et l’ont fait savoir par les médias. Mais ce n’est pas un scoop pour la Nabote. Toutes les académies fonctionnent ainsi, concurrence entre académie oblige.

Comment croyez-vous qu'il y ait toujours 85% de réussite aux différents examens ? C'est ainsi depuis qu'un brillant ministre socialiste de l’Éducation Nationale (dont la seule réussite fut la fête de la musique) a exigé plus de 80% de réussite aux examens. De la démagogie pure et dure et surtout une grosse malhonnêteté vis à vis de nos jeunes.

Aujourd'hui avoir un diplôme ne veut pas forcément dire être compétent, hélas. Cela commence sérieusement à se faire sentir, mais il a fallu 30 ans pour cela. Ce taux de 85% de réussites étant fixé, on descend la moyenne jusqu'à ce que l'on obtienne le nombre de réussites voulues. Les notes des correcteurs sont relevées systématiquement quand le quota n'est pas atteint. Ainsi, on peut très bien avec 9/20 de moyenne réelle, réussir un examen. Faut le savoir. La Nabote a même vu un élève rattrapé au brevet des collèges sans avoir pris la peine de se présenter à une épreuve, l'inspecteur d'académie a exigé qu'on lui accorde son brevet parce qu'il était bon ailleurs. CQFD. Donc cette affaire est récurrente et n’est pas propre à ce gouvernement mais visiblement il n’a pas changé les consignes, non plus.

La Nabote

Tag(s) : #Enseigner, mon grand bonheur