Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand on monte les Extrêmes les unes contre les autres

L’affaire Méric, est dramatique puisqu’un jeune a perdu la vie à cause de ses opinions politiques, effarant. Cette affaire amène néanmoins quelques réflexions.

Les Extrêmes quelles qu’elles soient sont intolérantes et la violence est leur seul moyen de persuasion. Cela a toujours été, l’histoire nous le prouve, ces jeunes n’innovent hélas en rien. Selon les témoins, il semblerait que ce soit le camp Méric qui a lancé le 1er les hostilités, donc pas meilleurs que leurs adversaires. Ce qui importe c’est le résultat, un jeune a perdu la vie dans cet affrontement où dans les deux camps, chacun estime que l’adversaire ne devrait pas vivre, rien que cela. C’est très grave quand on arrive à ce genre de raisonnement et de discours. Ce qui est encore plus grave c’est de dire que dans les Extrêmes, il y a les gentils (l’Extrême-gauche) et les ignobles (l’Extrême-droite). JM Ayrault, et M Valls qui, en soutenant ouvertement l’Extrême-Gauche, viennent attiser la haine et stigmatiser un certain nombre de Français, au lieu d’apaiser, sont totalement déplacés, et prouvent si besoin en est encore, leur sectarisme et leur profond mépris pour une catégorie de Français. Il est désormais clair que l’objectif du pouvoir est de détruire définitivement la droite et pousser l’Extrême-droite dans ses retranchements est visiblement un moyen. L’Extrême-Gauche sert le parti au pouvoir, et celui-ci le canalise, ce qui explique le discours tenu.

Il nous faut néanmoins constater que le FN et ses satellites progressent inexorablement dans l’opinion publique au grand dam de la droite et à la grande joie du PS au pouvoir. En effet, les voix du FN, ne vont pas à l’UMP et l’affaiblissent considérablement face au PS, alors que TOUTES les voix de l’Extrême-gauche, des Communistes, des Verts vont au final au PS sans que personne n’y trouve à redire. Dans ces conditions le PS a tout intérêt à diaboliser un maximum le FN afin d’empêcher le moindre rapprochement UMP/FN, ainsi l’UMP disparaît doucement, et le PS peut librement imposer son socialisme aux Français sans trouver la moindre opposition crédible.

Pour l’UMP, s’engouffrer dans la diabolisation du FN, c’est mépriser ses électeurs, après il ne faut pas que les dirigeants UMP s’étonnent de perdre des voix au profit du FN. Pour récupérer les électeurs qui fuient vers le FN parce que celui-ci leur tient le discours qu’ils veulent entendre, il serait bon d’écouter ces électeurs qui se tournent vers le FN parce que l’UMP ne veut pas les entendre et que Marine Le Pen flatte. Tout n’est pas à prendre, mais il y a des points qui peuvent être repris. Nicolas SARKOZY l’avait compris et avait essayé de mettre en place certains points qui répondaient à leurs attentes, il avait réussi à freiner l’ascension de Marine Le Pen, comme cela lui a été reproché. Mépriser des électeurs c’est les pousser vers les Extrêmes et c’est ce qui arrive avec le FN.

Laisser le PS s’arroger le monopole de la bien-pensance est un danger pour la démocratie et la liberté d'opinion.

La Nabote

Tag(s) : #L'actualité au jour le jour