Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

,

Nous avions décidé de retourner dans le Massif Central. Cette grosse patate au centre de la France est un peu rébarbative. La population y est clairsemée, nous faisons des dizaines de kilomètres sans trouver un village, mais lorsqu'on parvient dans une zone habitée c'est souvent une grande surprise, des petits villages qui sont des joyaux de l'histoire.

Nous avons dormi 5 fois à l'hôtel. Depuis bien longtemps nous sommes fidèles aux Hôtels qui font partie des Logis de France, nous y sommes rarement déçus au niveau hébergement. Par contre depuis quelques année nous constatons qu'au niveau de la gastronomie, nos amis hôteliers- restaurateurs ne se cassent plus la tête.

  • Le premier soir nous avons dormi dans un hôtel près de Chaudes-Aigues, station thermale perdue au fond d'une vallée. L'accueil et l'hébergement furent dignes de ce que nous connaissions et attendions d'un Logis de France. Par contre le menu est à discuter. Il est de 23€. En entrée, nous avions pris une terrine de poisson ( on trouve la même en grande surface sous cellophane. Ensuite un faux-filet (la seule chose que la Nabote ait appréciée) avec de l'Aligot. Effectivement nous n'allions pas manquer ce fameux aligot spécialité de la région. Seul souci, c'est que cet aligot était de l'aligo en sachet comme la purée Mousseline!!!! donc infecte, ce n'était pas la peine de nous vanter ce plat qui avec de vraies pommes de terre doit être très bon, ce n'était hélas pas le cas. Nous avons eu un fromage et un dessert banal.
  • Le 2ème soir ne fut pas mieux sur le plan gastronomie, voire encore pire. 4 asperges qui se battaient en duel, avec une sauce vinaigrette et une fine tranche de jambon cru, du poisson grillé à la poêle tout sec avec une poêlée de légumes surgelés, de la compote avec du fromage blanc.

La Nabote ne nommera donc pas ces 2 établissements, car pour elle, ils sont à oublier sur le plan gastronomique.

  • Le 3ème soir nous nous sommes arrêtés près de MILLAU, à l'Auberge le Rascalat. Si vous avez l'occasion de passer par MILLAU, la Nabote vous recommande cet établissement.Pour 25€ le menu vous allez vous régaler. Le service est long, mais contrairement aux deux précédents établissements, ici, le cuisinier élabore lui-même ses plats. Quant au dessert, c'est le fils qui s'y colle, et c'est un pur régal.Un signe qui ne trompe pas, la digestion a été facile malgré un repas très copieux.
  • Autre établissement à ne pas manquer, L'Hostellerie des Lauriers à Curvalle, en fait cela se situe à Villeneuve sur Tarn, un petit village perdu près d'Albi. Là, l'accueil y est super chaleureux, les prix des menus sont un peu élevés mais justifiés (27€). Là encore nous avons super bien mangé, très bon et très copieux. Ici, c'est Madame qui est au piano.Elle est douée.

Nous avons pu y découvrir un miel excellent. Il était évident que nous n'allions pas quitter le Tarn sans avoir acheté ce miel. Alors sachez cher lecteur qu'il se mérite, car pour s'y rendre, la route est très étroite. Cette miellerie, vinaigrerie est perdue au fond d'un chemin de plus d'1 km.Là, encore l'accueil est chaleureux. Le propriétaire, n'hésite pas à prendre le temps de vous expliquer la fabrication de son vinaigre. C'est un passionné.

  • Enfin l'hôtel l'Ander à Saint Flour. L'accueil y est plus conventionnel. Là encore, la Nabote a très bien dîné et vous le recommande, ce n'est pas très cher dans ces régions.

Aujourd'hui, les hôteliers restaurateurs se plaignent de la désaffection de leurs établissements mais on ne va pas au restaurant pour manger des plats dignes d'une cafétéria, ce qui fut le cas dans les deux premiers établissements visités par la Nabote.

La Nabote

L'hostellerie des Lauriers

L'hostellerie des Lauriers

Hôtel L'Ander à St Flour

Hôtel L'Ander à St Flour

Tag(s) : #Les bonnes adresses