Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Nabote ne reviendra pas sur la soirée télé avec notre Cher Président, car finalement tout était su d’avance et son précédent article en dit suffisamment. Juste une chose, rappelez-vous, ce que la Nabote a écrit il y a quelques jour sur la réponse que notre Cher Président ferait si on l’interrogeait sur la manif contre le mariage pour tous, çà n’a pas manqué , il s’est retranché derrière le Parlement. Il a l'art de contourner les questions posées sans trop se mouiller.

Par contre, ce qui frappe la Nabote ce sont les commentaires de la Presse :

La prestation télévisée de François Hollande n'a pas convaincu les éditorialistes, qui la jugent "fade" et fustigent le manque d'"audace" du chef de l'État, qui dégaine une "boîte à outils" à la "Monsieur Bricolage" face à une crise et une colère profondes.

Paul-Henri du Limbert (Le Figaro) enfonce le clou : "L'Élysée avait prévenu : il ne fallait pas attendre monts et merveilles de l'intervention télévisée du chef de l'État. On ne peut lui donner tort. Fidèle à sa manière, le chef de l'État n'a pas dit un mot plus haut que l'autre, et il a expliqué en substance qu'une politique qui ne marche pas peut, qui sait, marcher un jour."

Nul ne s'attendait à des annonces fracassantes", souligne Éric Decouty dans Libération, mais l'intervention télévisée du président s'est révélée "souvent fade, presque banale" et a été marquée par une "absence de pédagogie" et "une étonnante confiance" au regard de la situation économique et sociale. "

Pour de nombreux éditorialistes, le chef de l'État ne s'est pas montré à la hauteur de la situation, car, résume Jean-Michel Servant (Le Midi libre), il lui "manque encore l'essentiel pour vaincre la crise : l'audace du combattant". "Contre la crise qui ravage tout sur son passage, François Hollande s'arme, dit-il, d'une nouvelle boîte à outils", ironise l'éditorialiste du Figaro, mais le président dispose de "petits tournevis" et de "clous de tapisserie, quand il faudrait des ponceuses et des rabots".

"Cela fait un peu Monsieur Bricolage", s'amuse Jean-Pierre Ténoux (L'Est républicain), qui juge que François Hollande "est resté comme toujours prévisible". "Pour le président, la boîte à outils existe, il suffit d'un peu de patience pour obtenir des résultats. Mais les Français n'en ont plus", assène Hubert Coudurier (Le Télégramme). Tout cela ne constitue ni "un tournant du quinquennat" "ni le changement de braquet attendu par la gauche du PS", déplore Hervé Favre (La Voix du Nord).

C’est un signe que le lynchage commence. D’ailleurs les premiers tirs destructeurs sont venus des rangs même des « amis » de notre Cher Président. Aujourd’hui la Presse le surnomme Mr Bricolage et le critique vertement. Mais qui a fait en sorte de démolir le précédent Président  parce que celui-ci leur remettait avec la diplomatie qu’on lui connaît les pieds dans leurs sabots ? La Presse a beaucoup  à se reprocher dans la situation actuelle car elle a poussé un incapable au pouvoir,  en montant en épingle des faits qui se sont souvent avérés faux sur le Président en place et ses ministres mais le doute  est toujours resté dans les esprits et c’était le but,  simplement  pour se venger de Sarkozy et de ses remises en place qui étaient souvent justifiées.  La presse n'ose pas encore franchir le pas, car ils ont trop dénigré Sarkozy pour cela mais ils ne sont pas loin de retourner le chercher et de toute évidence, il semble s’y attendre. Qu’est-ce qu’il fait dire cela à la Nabote ? Vous savez, la petite phrase qu’il a lâché à Bruxelles à propos du proverbe chinois.

« Il ne sert à rien de maudire la pluie. Car elle finit toujours par laisser la place au soleil». Les Chinois disent aussi que la plus belle victoire est de laisser l'ennemi se défaire lui-même... (Sarkozy)

Il semblerait que le soleil il le voit pas très loin. Quant à l'ennemi,  effectivement il n'a besoin de personne pour se démolir, il le fait très bien tout seul. Sarkosy est donc en embuscade, de cela aussi la Nabote a parlé dans un  article qui fait référence à Mme Chirac qui a dit "Les Français retourneront chercher Sarkosy". Quand???? la Nabote ne s'avancera pas mais elle en est de plus en plus persuadée. 

Tag(s) : #L'actualité au jour le jour