Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les frasques de François Hollande

Le dernier coup d’éclat de ce gouvernement est la mise sur la place publique de la liaison de François Hollande avec l’actrice Julie Gayet. Cet événement a fait la Une de tous les médias mondiaux avec une approche bien différente des médias français et des médias étrangers :

  • Les médias français sont restés très prudents prônant le droit à la vie privée. Si la Nabote comprend bien, un Président socialiste a droit à une vie privée, Nicolas SARKOZY lui, n’a pas eu cette chance, il a vu la sienne traînée dans la boue par ces mêmes médias. Cette complaisance des médias français à l’égard d’un pouvoir qu’ils ont certes bien contribué à mettre en place, devient affligeante et pose interrogation.
  • Les médias étrangers pas liés à ce pouvoir en déliquescence, s’en sont donné à cœur joie. Il faut dire que François HOLLANDE n’a pas fait dans la dentelle. Ses virées nocturnes pour rejoindre sa dulcinée du moment juché sur un scooter et affublé d’un casque intégral afin de ne pas être reconnu tel un vulgaire malfrat, ne pouvaient que susciter des commentaires goguenards et susciter moqueries tant le personnage est suffisant.

Ce président qui se targuait d’avoir une conduite irréprochable, laissant supposer que son adversaire (Nicolas SARKOZY) ne l’avait pas, laisse aujourd’hui apparaître une personnalité peu reluisante. Cette aventure dévoilée par Closer n’est pas pour la Nabote uniquement le fruit d’un média à la recherche d’un scoop sensationnel. François HOLLANDE savait très bien qu’il finirait par être découvert et n’a rien fait pour l’éviter. Le procédé est d’une très grande lâcheté et démontre si besoin est le peu de respect que ce Monsieur a pour celle qu’il prétendait être « la femme de sa vie », ce qui était déjà pure délicatesse envers la mère de ses quatre enfants qu’il abandonnait.

François HOLLANDE est, avant d’être au service de la France, au service de lui-même. Au moment des élections présidentielles de 2007, on nous annonçait sa rupture d’avec Ségolène Royal. Cette rupture se comprend aisément : Ségolène Royal était un paravent qui lui faisait de l’ombre et qui l’avait court-circuité au moment de cette élection. Valérie Trierweiler ambitieuse et voyant là, une manière d’atteindre les hautes sphères mondiales, s’est appliquée à flatter puis à modeler François HOLLANDE en vue des élections de 2012, elle a réussi. Son caractère de parvenue, autoritaire a fait long feu et sa situation aux côtés de François HOLLANDE est largement controversée. Elle est devenue pour François HOLLANDE, au fil des mois, plus un boulet qu’un avantage. Il se dit choqué par la révélation de sa liaison avec Julie Gayet ? S’il avait eu la conduite irréprochable qu’il prétendait avoir en 2012, Closer aurait eu beaucoup de mal à faire sa Une de ses frasques. Pour la Nabote, cette révélation lui permet de mettre un terme à des liens qui lui devenaient trop pesants et de se débarrasser par voie de faits d’une maîtresse devenue trop encombrante et irascible. La méthode est grossière et lâche, mais on dirait que la grossièreté est une manière pour François HOLLANDE de s’affirmer, il n’y a qu’à se rappeler sa conduite envers son prédécesseur en 2012.

  • Ségolène Royal était un barrage à sa carrière et à ses ambitions, il a jeté
  • Valérie Trierweiler, l’a briffé pour lui permettre d’accéder à la position de ses rêves. Aujourd’hui celle-ci étant devenue pour lui un sérieux handicap et ayant un caractère irascible, il n’a pas choisi la meilleure des méthodes pour s’en débarrasser. Aujourd’hui, cette dame est mise au secret à la Lanterne, prison agréable aux frais du contribuable, afin de l’empêcher de nuire au Président. Là encore, l’art et la manière socialiste.
  • Julie Gayet. Continuant dans le mimétisme de son prédécesseur dont le charisme le hante, notre François tout en choisissant sa dulcinée dans le show biz, n’a pas choisi une Belle de la classe de Carla Bruni. La donzelle est grossière, vulgaire et sa carrière cinématographique se cantonne à la position horizontale et à poil. François Hollande espère qu’elle lui apportera un regain de sympathie comme Carla pour Nicolas SARKOZY. La grossièreté et la vulgarité de la dame risquent de ne pas faire recette auprès de l’ensemble des Français. Si celle-ci pense qu’être la maîtresse du Président, cela va lui ouvrir des portes, pas sûr. Celles de la Villa Médicis se sont entrouvertes et rapidement refermé sans qu’elle ait eu le temps d’y rentrer, pour cause de mise au grand jour de son aventure et de sa nomination douteuse par le gouvernement qui a rapidement fait marche arrière.
  • Anne Hidalgo est aussi une Ex de François Hollande. Ces dames toutes autant qu’elles sont espéraient tirer partie de François HOLLANDE, en fait c’est lui qui s’est servi d’elles pour arriver à ses fins et qui les jette comme de vulgaires kleenex quand il n’a plus besoin et qu’elles gênent.

François Hollande se sert de l'affect et des femmes qui partagent sa vie comme d'un outil lui permettant de satisfaire son ambition, rien de plus. Tout tend vers la réalisation de son ambition sans la moindre considération pour l'autre et il est prêt à tout pour y parvenir.

Le cœur, Mr HOLLANDE, est comme le bois, quand c'est du beau bois on fait de belles choses, quand le bois est sec sur pied, il est juste bon à être brûler.

La Nabote

Tag(s) : #L'actualité au jour le jour